Règles du Club Cyclorizon sur la circulation et l'éthique à vélo adoptés par le Conseil d'administration du Club en mars 1998, suite à un mandat de l'Assemblée générale du mois de novembre précédent. ( Amendé en février 2015, en assemblée générale spéciale )

Comme vous le constaterez, un préambule explique l'esprit dans lequel ces règles, qui ont fait l'objet de consultation auprès de plusieurs membres, ont été adoptées. Bonne route!

Préambule

Ces règles exposent les façons de fonctionner du club Cyclorizon : elles sont énoncées avec souplesse, dans le but d'assurer la sécurité individuelle et collective des membres et de préciser la manière de rouler en groupe et en peloton, en mettant l'accent sur les valeurs d'entraide et d'éthique du cycliste véhiculées par le Club depuis sa fondation.

Chaque nouveau membre est invité à participer à une rencontre de formation en début de saison, tu n'as jamais roulé en peloton, inscris-toi à cette formation !

  • Le port du casque de vélo est obligatoire lors des randonnées et des voyages.
  • Le membre du Club respecte toutes les règles du Code de la sécurité routière, en particulier celles relatives aux feux de circulation et aux arrêts obligatoires.
  • En randonnée, on roule en peloton de huit (8) cyclistes maximum, à la file indienne et en ligne droite.
  • Les pelotons sont constitués de groupes homogènes, selon les vitesses moyenne suivantes: de 23 km/h et plus au besoin. La vitesse de chaque peloton est annoncée avant le départ et les pelotons les plus rapides partent les premiers.
  • Il est de la responsabilité de chaque cycliste d'évaluer justement à quel peloton il se joint et de respecter le rythme du peloton.
  • Le peloton roule de façon solidaire, de manière à garder ses membres et non à les « larguer »; ainsi il se regroupe après une longue montée ou lorsqu'il a été scindé à un feu de circulation.
  • Si un cycliste s'arrête pour un bris ou un problème, on lui porte assistance.
  • On respecte le rythme du peloton, c'est-à-dire qu'on ne le force pas à augmenter ou a diminuer la vitesse; si on ne peut suivre le rythme, on change de peloton.
  • Dans le peloton, on maintient une vitesse constante et une cadence régulière.
  • Il est recommandé, lorsque les circonstances le permettent, de se relayer régulièrement à l'avant du peloton, en conservant la même vitesse.
  • On signale arrêts, virages, ralentissements et on indique les dangers potentiels, en relayant le signal vers l'arrière.
  • Un cycliste qui change de peloton, prend un raccourci ou arrête sa randonnée en avertit le peloton.
  • Chaque membre doit s'assurer, pour sa sécurité et celle des autres, que son vélo est en bon état.
  • Une chambre à air, une trousse de réparation, une pompe, une bouteille d'eau et un aliment énergétique constituent un minimum pour assurer l'autonomie du cycliste.

CA Cyclorizon

Résumé

Règles sur la circulation et l'éthique à vélo